• Ecriture GS

     

    écrire

     

    Ahhhh l'apprentissage de l'écriture en Grande Section! C'est un sujet important et il était temps que je lui consacre un article.

    Ma position actuelle, forgée par mes lectures, mon expérience, mes rencontres avec des instit expérimentés, est bien éloignée de ce que j'avais vu à l'iufm.... Je vais peut-être bousculer les idées de certains.... rendez-vous dans les commentaires!

    Pour savoir où aller, commençons donc par relire les IO de 2008 de l'école maternelle, Grande Section:

    Aborder le principe alphabétique

    Les enfants se familiarisent avec le principe de la correspondance entre l’oral et l’écrit ;[...]
    Ils découvrent que les mots qu’ils prononcent ou qu’ils entendent sont composés de syllabes ;
    ils mettent en relation les lettres et les sons. La discrimination des sons devient de plus en plus précise. Ils apprennent progressivement le nom de la plupart des lettres de l’alphabet qu’ils savent reconnaître, en caractères d’imprimerie et dans l’écriture cursive, sans que la connaissance de l’alphabet dans l’ordre traditionnel soit requise à ce stade. Pour une partie d’entre elles, ils leur associent le son qu’elles codent et le distinguent du nom de la lettre quand c’est pertinent. Les enfants découvrent ainsi le principe alphabétique, sans qu’il soit nécessaire de travailler avec eux toutes les correspondances.


    Apprendre les gestes de l’écriture

    Sans qu’on doive réduire l’activité graphique à la préparation de l’écriture, les enfants observent et reproduisent quotidiennement des motifs graphiques afin d’acquérir le geste le mieux adapté et le plus efficace. L’entrée dans l’écriture s’appuie sur les compétences développées par les activités graphiques (enchaînements de lignes simples, courbes, continues...), mais requiert aussi des compétences particulières de perception des caractéristiques des lettres.
    L’écriture cursive est proposée à tous les enfants, en grande section, dès qu’ils en sont capables ; elle fait l’objet d’un enseignement guidé afin que ces premières habitudes installées favorisent la qualité des tracés et l’aisance du geste.

    À la fin de l’école maternelle l’enfant est capable de :
    - différencier les sons ;
    - distinguer les syllabes d’un mot prononcé, reconnaître une même syllabe dans plusieurs énoncés ;
    - faire correspondre les mots d’un énoncé court à l’oral et à l’écrit ;
    - reconnaître et écrire la plupart des lettres de l’alphabet ;
    - mettre en relation des sons et des lettres ;
    - copier en écriture cursive, sous la conduite de l’enseignant, de petits mots simples dont les correspondances en lettres et sons ont été étudiées ;
    - écrire en écriture cursive son prénom.

     

    Partant de là, ma ligne de conduite est claire: 

    Ne faire écrire aux élèves que des mots qu'ils sont capables de lire.

    Je distingue 2 aspects d'écriture: l'écriture-graphisme et l'écriture-lecture. L'une s'occupe du tracé des lettres, l'autre de la signification de ce qu'on demande à l'élève d'écrire.

     L'écriture - graphisme:

    Dès la période 2  (c.f. ma progression de graphisme et écriture) on commence à former des lettres en cursive, on apprend leur sens de tracé, l'endroit de leur "attaque", on voit comment les lier avec les lettres déjà étudiées. Je dis à mes élèves qu'on apprend à tracer le "a", le "gé", le "dé" en disant le nom de la lettre.

    Ce sera bien clair pour l'enfant qu'il écrit des lettres, qu'elles ont une forme et un sens de tracé particulier.

    En revanche, je ne leur fais pas écrire de mot « globalement », qu'ils ne sont pas capables de lire, même si les lettres qui composent le mot ont un tracé connu.
    Je ne leur fais pas écrire le mot TELE, même s'ils savent écrire les lettres T, E et L parce que ça donnerait l'illusion à l'élève qu'il sait écrire, alors qu'il n'a aucune clé pour déchiffrer, il n'a aucun outil pour lire...
    Demander à un élève d'écrire « JOYEUX NOEL » n'a aucun sens … on lui demande de recopier une image d'un mot, qu'il ne peut reconnaître que globalement, qu'il ne sait pas déchiffrer, qui ne construit pas de sens pour lui.

    Une petite démonstration? Je vais vous mettre dans la peau d'un enfant de GS, qui ne sait pas encore lire, qui n'a pas d'accès au code:

    ( lu sur néoprofs:)

    Message par LouisBarthas le Mer 1 Aoû 2012 - 0:55

    Voici les jours de la semaine en hébreu accompagnés de leur prononciation. Étudiez bien cette liste.

    (dimanche) yom rishon יום ראשון
    (lundi) yom shéni יום שני
    (mardi) yom shlishi יום שלישי
    (mercredi) yom révii יום רביעי
    (jeudi) yom hamishi יום חמישי
    (vendredi) yom shishi יום שישי
    (samedi) yom shabbat יום שבת


    Leur écriture mélangée :
    יום רביעי
    יום ראשון
    יום שבת
    יום שישי
    יום שלישי
    יום חמישי
    יום שני

    Maintenant, essayez de remettre dans l'ordre les jours de cette dernière liste en connaissant leur prononciation écrite au-dessus mais sans regarder la toute première liste du haut.
    Où est dimanche (yom rishon) ? lundi (yom shéni) ? etc.

     

    Si vous commencez à étudier la formation des lettres en hébreu, que vous réussissez à les tracer correctement...êtes-vous prêt pour autant à copier des mots avec ces lettres? Sans avoir accès au code? Voyez-vous l'utilité d'un tel exercice?

     

     L'écriture-lecture:

    Au cours de l'année, en phonologie, on commence à apprendre que les lettres, qui ont un nom que l'on a commencé à apprendre, ont aussi un « bruit », un « son »....

    Je suis la méthode De l'écoute des sons à la lecture, et la démarche proposée est de faire le parallèle avec les animaux. C'est comme si en début d'année on apprenait à reconnaître le mouton, le coq, le chien. ( = les lettres)... on apprend à les tracer et puis, vers le milieu de l'année, on découvre qu'ils font des bruits, le mouton fait « bêêê », le chien « waff » etc (les lettres ont un son, le « bé » fait « bbbb », le « effe » fait « ffffff » etc ). La lecture, c'est uniquement énoncer les bruits des lettres les uns après les autres.

    A partir de là, on continue d'écrire des lettres mais systématiquement, on apprend le bruit qu'elles font. Et là, les élèves commencent à écrire des lignes de m, puis des lignes de ma, mi, mo, mé...qu'ils sont capables de lire ! Et donc qu'ils peuvent reproduire tout seul, même sans modèle puisque ça a du sens pour eux.

    On peut donc revoir certaines lettres qu'on aurait appris à tracer en décembre ( le d par exemple), sous un autre angle, en découvrant le son qu'il fait, et on l'écrit en le combinant avec les voyelles étudiées.

    Il n'est pas question, en GS, d'apprendre à lire toutes les lettres de façon systématique comme on le fait en CP. Il s'agit, conformément aux Instructions Officielles, d'aborder le principe alphabétique dès la GS.

     

    Un dernier point sur les lettres en capitale d'imprimerie.

    Dans ma classe, au fur et à mesure que l'on apprend à tracer les lettres en cursive, on voit aussi les autres formes d'écriture (capitales et script) et l'on construit un abécédaire.

    Je ne refais pas tout l'alphabet en capitale avant d'attaquer la cursive. Mais, dès lors qu'on dit clairement aux enfants qu'on écrit des lettres, cela peut se faire, en période1. Je trouve cela tout à fait cohérent.

     

    Concrètement:

    Après avoir vu un geste graphique en grand format, sur différents supports, avec différents outils, on écrit la lettre qui reprend ce geste.
    D'abord, on la forme en pâte à modeler, puis on s'entraine à l'écrire sur l'ardoise, au brouillon, en gros, en petit et enfin, on apprend à la calibrer dans un cahier d'écriture.
    J'utilise un petit cahier séyès 4mm, mais les réglures maternelle peuvent convenir (je ne les aime pas trop car il n'y a qu'une ligne "en haut" et ce n'est pas facile de calibrer les d et les t qui ont une barre plus courte).

    Voilà! J'attends à présent vos réactions, vos questions...!

     

    D'autres articles peuvent vous intéresser:

     

    Quel cahier choisir pour l'apprentissage de l'écriture?

    comment bien écrire, les conseils d'une pro

    progression en graphisme et écriture GS

     

    « BloglovinSe repérer, compter et calculer en GS »

    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    1
    Fideline
    Mardi 14 Août 2012 à 17:31

    Ah, tu me fais rêver !! instit en cp depuis des années, j'aimerais que mes collègues de maternelle s'inspirent de ta méthode et surtout arrrêtent de faire copier l'image des mots aux enfants sans leur avoir d'abord appris à tracer les lettres en leur montrant bien comment faire .... Après moi je galère à essayer de reprendre des mauvaises habitudes acquises par les enfants!  Mais pas moyen de leur faire comprendre que l'apprentissage de l'écriture ne se fait pas avec des ateliers en autonomie, seul devant sa feuille

    Bravo à toi en tous cas.

    2
    Mardi 14 Août 2012 à 17:33

    Eh oui...! Et c'est parce que j'ai des CP aussi que je mesure toute l'importance des débuts en écriture à la maternelle...!

    3
    Mardi 14 Août 2012 à 23:54

    Je vois que mes questions t'ont inspiré cet article ! tu as bien fait de partager ta réflexion... ça m'a permis de comprendre plein de choses! merci

    4
    Mercredi 15 Août 2012 à 10:22

    Oui Fofy, j'ai copié-collé des éléments du mail que je t'avais envoyé! J'avais mis un peu de temps à le rédiger, alors...autant réutiliser!

    5
    zazoune
    Jeudi 16 Août 2012 à 22:47

    une petite question : quand aborder alors l'écriture du prénom en cursive de chaque élève ?

    6
    Vendredi 17 Août 2012 à 11:58

    Eh bien...je dirais, au troisième trimestre. Une fois que quelques sons sont connus et que le tracé correct de toutes les lettres cursives a été vu.

    Certains prénoms pourront ainsi être véritablement lus (les petits prénoms faciles: Léa, Sam...) et les autres seront au moins décomposés lettres à lettres. Maxence pourra se dire, "j'écris le M, maintenant je fais le A, le X, le E et le N sans lever le crayon, le C et le E d'un coup pour terminer". Il ne fera pas le "dessin" de son prénom en tentant de reproduire des ponts, des boucles et des cannes approximativement.

    7
    Rikki-tiki-tavi Profil de Rikki-tiki-tavi
    Mardi 21 Août 2012 à 10:50

    Zaubette, je pense qu'on peut mettre un peu d'eau dans son vin sur ce coup-là. Se limiter à ne tracer les lettres que de ce qu'on sait lire et à ne déchiffrer que ce qu'on sait écrire peut coincer très vite. 

    Prenons l'exemple, excellent, du mot "télé" : quel est l'inconvénient de le faire écrire si on n'a pas vu, mettons, le t ? On a forcément vu le é et le l, ce sont des lettres de début d'année, et on veut travailler la pointe haute de deux interlignes qui fait le t, et travailler aussi le fait qu'on ne met les barres et les accents qu'après avoir fini d'écrire le mot, pour garder la fluidité d'écriture. Bon. Donc, on voudrait écrire le mot "télé". Où est le problème ? On écrit le mot "télé", et même si on ne l'a pas formellement appris on dit que le "t" fait [t] pour télé, et basta. 

     

    Ce qui pose problème, c'est d'écrire "ceci" quand on aborde l'écriture de la lettre c, parce que là on introduirait un c doux alors qu'en lecture on voit d'abord le c dur, qui fait [k]. Là, on risque la confusion pour les élèves les plus fragiles. Alors, on triche, et on écrit "clé" par exemple, où le c fait [k], le l fait [l], le é fait [e] et tout le monde est content ! 

     

    A part ça, bisous. 

     

    R.

    8
    Mercredi 22 Août 2012 à 12:18

    Je comprends ton avis, Rikki, mais bon...là, on est en GS. Je préfère vraiment en rester à n'écrire que des mots qu'ils sont capables de lire. Bon, pour télé, s'ils savent le é et le l, ça passe encore, ce ne sera pas compliqué de leur indiquer en passant que le t fait [t], c'est vrai...

    En revanche, pour travailler la hauteur du t et les petite barres en dernier, je ne m'interdis pas de leur faire écrire "ette" par exemple, et là, je dis qu'on écrit "e, deux té, e", ce sera du tracé de lettres, présenté comme tel.

    Il faudra que tu viennes dans ma classe voir ça et me conseiller en direct!

    9
    Rikki-tiki-tavi Profil de Rikki-tiki-tavi
    Mercredi 22 Août 2012 à 20:21

    Oui, mais en GS, ils doivent voir toutes les lettres sur l'année, et ils ne voient pas forcément tous les sons, donc ça coince, non ? 

     

    Et puis, la progression en écriture n'est pas forcément la même que la progression en lecture...

     

    Bon, il va falloir que tu fasses classe un week-end, un mercredi ou pendant les vacances pour que je puisse venir pontifier chez toi ! 

    10
    Mercredi 22 Août 2012 à 20:50

    Même pas vrai: je te rappelle que nous ne sommes pas dans les mêmes zones de vacances, héhé...

    11
    Rikki-tiki-tavi Profil de Rikki-tiki-tavi
    Mercredi 22 Août 2012 à 20:59

    Tu as bien raison, mais je te rappelle que les zones — pour l'instant — ne prennent effet qu'à partir des vacances d'hiver...

     

    Bon, alors, c'est dit : je viens t'inspecter pendant les vacances d'hiver, tout critiquer, t'expliquer comment il faut t'y prendre (je suis particulièrement qualifiée pour le faire, n'ayant jamais eu de cycle 2 complet en milieu rural, je peux donc te donner des conseils) et te démontrer par A + B que tu as tort. 

     

    Je sens que tu m'attends avec impatience ! 

    12
    Mercredi 22 Août 2012 à 22:44

    ayé, j'ai le trac...!

    13
    Rikki-tiki-tavi Profil de Rikki-tiki-tavi
    Jeudi 23 Août 2012 à 00:43

    C'est fait pour !

     

    Comme ça, tu pourras perdre tous tes moyens, et j'en profiterai pour t'assommer avec des tas de mots techniques pour que tu te sentes idiote ! 

     

    14
    Mely88
    Jeudi 3 Janvier 2013 à 19:09

    Bonne année Zaubette !

    J'espère que tu as bien profité des fêtes et bien mangé lol pour ma part, j'avais besoin de déccrocher et de repos, résultat je me mets à peine dans mes séquences, il faut s'y remettre !

    J'aimerais savoir pour comparer, où en es-tu dans la méthode "de l'écoute des sons à la lecture" ?

    J'ai vu que ma collègue était parvenue au milieu de la partie "voyelles" du coup je vais terminer ça à la rentrée.

    Pour le moment en écriture, je leur donne uniquement le nom des lettres qu'ils apprennent à tracer (écriture-graphisme donc) mais quand tu leur apprends à les lier entre elles, tu leur fais forcément écrire au moins des syllabes (voire des petits mots). Je m'interroge alors.

    Savent-ils déjà les lire ces syllabes parce que tu es très avancée en phono et qu'ils ont déjà abordé la partie "consonnes" ou bien leur donnes-tu, à partir du moment où ils ont vu la partie "voyelles", le son de quelques consonnes que tu leur apprends à écrire en attendant d'avoir appris leur bruit dans la méthode de phono ? (ce qui est appelé: "considérer que la leçon d'écriture tient le rôle d'une première présentation de la lettre et du son qu'elle fait, en préambule à la leçon de lecture proprement dite sur le site écritureparis).

    D'ailleurs un grand merci, grâce aux conseils de ce site que tu nous a mis en lien et à toi, je vais éviter de grosses bourdes en écriture avec mes GS. J'ai aussi découvert ce qu'est vraiment travailler la motricité fine et les activités utiles, j'ai commandé le fichier "Hiver" de Célya sur le site rééducation-écriture.com qui est génial aussi ! J'ai découvert ces sites grâce à tes liens.

    Pour le moment je leur ai pas appris à lier les lettres, je n'ai pas commencé mais du coup, je dois leur faire écrire que des syllabes qu'ils savent lire mais je n'en suis pas encore là en phono ! Donc comment procèdes-tu ?

    15
    Jeudi 3 Janvier 2013 à 21:05

    Bonne année aussi Mely88!

    Je te rassure, je ne suis pas très avancée dans De l'écoute des sons..., nous sommes en plein dans les voyelles. Nous avons beaucoup joué au loto des sorcières, et comme ils sont devenus forts, on a commencé la pêche aux voyelles (avec1 et 2 voyelles).

    En écriture, nous avons appris à tracer: "e, l, le, b" puis i, u, t, li, lu, ti, tu . J'en suis pour l'instant à dire encore le nom de la lettre.

    Ainsi quand on a écrit: "li", je leur ai dit "on trace un "elle" et un "i", ça fait "li" . Je n'ai pas du tout insisté sur le son des consonnes jusqu'à présent, mais petit à petit, je le ferai, tout en continuant de dire le nom de la lettre.

    Ce n'est que quand on aura vraiment appris le son de la consonne (rrrr par exemple), que je dirai d'emblée la syllabe entière, en la lisant: "on écrit "ra", "ri", ru". Ce sera au troisième trimestre, tu vois. Il ne faut pas vouloir aller trop vite.

    Donc pour le moment, ils écrivent des enchainements de lettres, mais on ne peut pas tellement parler de "syllabe" véritablement!

     

    16
    Mely88
    Jeudi 3 Janvier 2013 à 21:18

    D'accord merci, je vais procéder comme toi ! Je suis tout à fait d'accord, je ne veux pas aller trop vite, on est qu'en janvier ! Comme on utilise la même méthode et que je fonctionne sur tes conseils comme toi, je voulais voir où tu en étais. Je reprends les voyelles à la rentrée donc comme il y a eu les vacances je vais les faire rejouer à ces supers jeux avec tes docs qui sont très bien faits.

    Au fait, il faut que je pense à prendre en photo le début de l'abécédaire de mes GS et te les envoyer pour te montrer ce que ça donne : le cahier abécédaire ! En tout cas, ils adorent faire ça. Surligner les premières lettres des mots au fluo et tout pour classer les mots en fonction de leur initiale, ils n'attendaient que ça depuis septembre d'utiliser les fluos que leurs parents leur avaient acheté pour le rentrée, pour faire comme les CE1 !!! Les parents des GS sont aux anges qu'ils soient avec des CE1 car ils apprennent plein de choses : une fois, j'ai une élève de GS qui savent dire si un nom était féminin ou masculin, elle répondait à la place d'une élève de CE1 en aide personnalisée lol

    A la rentrée, je les ai toute la journée du coup ils feront toujours l'étape 1 avec moi en écriture, et le reste en autonomie en début d'après-midi car on procède toujours pareil et ils sont très autonomes. J'ai prévu 2 créneaux de 20min à la suite pour faire comme tu m'avais dit : étape 2 : fabrication de la lettre en volume et étape 3 : classement de mots.

    Utilise-tu tes fiches d'exercices sur les voyelles ?

    POur l'écriture, si j'ai à nouveau des GS l'année prochaine, je changerai ma progression de cette année pour faire comme indiqué sur le site de rééducation à l'écriture (ce qui est ta progression j'ai vu tu respectes l'ordre des familles indiqué). J'attaque la gym des doigts à la rentrée chaque matin. Je suis enthousiaste de faire tout ça ! C'est grâce à toutes tes idées ça.

    17
    Rikki-tikki-tavi
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 00:33

    Merci à Mely88 d'avoir exhumé cette vieille discussion avec Zaubette que j'avais oubliée...

     

    C'est très instructif de voir à quel point des enfants, même très éloignés en âge (2 ans de moins, quand ça représente 30 % de sa durée de vie totale, c'est énorme !), peuvent bénéficier des apprentissages destinés aux plus grands. Il faut pour ça que les notions soient à leur portée, bien sûr. 

     

    Masculin / féminin, les enfants de GS peuvent le comprendre. Superbe occasion pour faire écrire "elle" ou "il", non ? 

    18
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 09:30

    Coucou Rikki -Tikki-Tavi !

    Mely88:  oui alors! je veux bien voir les photos de ton cahier abécédaire! (tu as mon mail, normalement). Et oui aussi pour les fiches de voyelles, j'utilise celles que j'ai mises sur le blog, en plus de celles du Venot.

    Quant à ma progression en écriture, je l'ai modifiée cette année, suite aux bons conseils de ecritureparis.fr...

    19
    Mely88
    Vendredi 4 Janvier 2013 à 16:57

    Quand les utilises-tu ? A la suite de plusieurs séances de manipulation comme à la suite du jeu des sorcières maraba...

    Pour l'évaluation, prends-tu tes élèves 1 par 1 pour leur demander par exemple s'ils entendent [a] dans les mots que tu leur dis et où l'entendent-ils (début, fin) par exemple ?

    20
    Dimanche 6 Janvier 2013 à 14:18

    J'utilise mes fiches de phono quelque temps après la "découverte" des voyelles, mais elles participent à leur apprentissage, surtout que je les ai faites progressives: on a d'abord fait les fiches d'attaques, puis celles de rimes et enfin celles qui demandent de localiser le son.

    Quant à l'évaluation, non, je n'ai pas le temps de faire passer les élèves 1 par 1. Je ne donne pas non plus un travail spécial évaluation, en fait, je me fie à ma connaissance de mes élèves. Je vois bien où chacun en est lors des séances que je dirige en phono.

    21
    sabrine14
    Mercredi 24 Avril 2013 à 13:20

    Bonjour!

    Une petite question: donc tu ne leur fais pas apprendre à tracer les lettres en capitale d'imprimerie? Tu commences directement par leur faire tracer en cursif ?

    Car moi j'ai passé un temps fou sur le tracé des capitales d'imprimerie alors que je ne trouve pas ça si important finalement! et du coup je cours car je suis en retard pour le cursif!

     

    Merci d'éclairer ma lanterne car je m'y perds!!

    22
    Mercredi 24 Avril 2013 à 18:34

    bonjour sabrine!

     

    Je ne travaille pas du tout sur le tracé des lettres en capitales, je n'en vois pas l'intérêt en fait....

    Nous les rencontrons au fur et à mesure que nous fabriquons notre abécédaire, et je trouve que ça suffit, voilà!

    23
    sabrine14
    Mercredi 24 Avril 2013 à 20:07

    Un grand merci pour cette réponse qui me conforte dans cette idée d'"abandonner" le tracé des capitales car j'y ai passé un temps fou et pour le peu que ça sert!!


    Mais bon j'ai pour la 1ère fois des GS cette année avec des CP et CE1 et c'est la grande découverte!!


    Déjà que CP/CE1, c'était pas évident mais là avec les GS en plus, bonjour l'angoisse !! et rebelote l'année prochaine!!


    Mais heureusement, ton site existe et me fait progresser!


    Merci encore!

    24
    Mercredi 24 Avril 2013 à 21:22

    Ne t'inquiète pas, l'année prochaine, tu y verras sans doute plus clair, forte de ton expérience de cette année!

    Et si je peux te rendre service, j'en suis ravie, ce blog est fait pour ça!

    25
    Marioule
    Mercredi 29 Mai 2013 à 13:49

    Bonjour Zaubette

    J'ai une question sur l'écriture cursive: sur quel support fais-tu écrire tes GS? Papier blanc? ligné? Si ligné, quel lignage? et à partir de quand?

    Merci d'avance!

    26
    Mercredi 29 Mai 2013 à 13:52

    Bonjour Marioule,

    Je fais écrire mes GS d'abord sur l'ardoise pour s'entrainer au geste, puis sur un cahier séyès 4mm. A partir du début du 2ème trimestre, donc début décembre.

    27
    sabrine14
    Samedi 22 Juin 2013 à 18:45

    Bonjour!


    Je reviens vers toi pour une question qui me turlupine:


    Au début de l'écriture cursive , tu dis que tu vois l'écriture du c, du a et du o mais tu ne vois que la tracé de la canne en toute fin d'année. Or, on a besoin de la canne pour le tracé du a .


    Alors, vois-u la canne au début ou à la fin du cursif?


    C'était la question qui tue!! c'est que j'ai épluché longuement ta progression!!


    Merci beaucoup!!

    28
    Rikki-tikki-tavi
    Samedi 22 Juin 2013 à 18:52

    Quel tracé de la canne ? Si on voit les a selon la méthode Dumont, il n'y a pas de "canne", mais un c + une pointe (ou une étrécie, comme elle les appelle). 

    Pour le comprendre, il suffit d'écrire le mot "ci". Ensuite, tu l'écris une deuxième fois, sans avancer entre le c et le i (et sans mettre le point). Tu as un a. 

    29
    Samedi 22 Juin 2013 à 19:11

    Voilà, c'est cela.

    Je travaille par famille de gestes. Le a est une combinaison de geste qui tourne (comme le C) et d'une pointe (comme le I).

    Ce n'est surtout pas un rond qui part de midi affublé d'une canne (comme on le voit trop souvent dans des livres censés préparer les enfants à l'écriture vendus en grandes surfaces...)

    Le geste de la canne, qui part d'en haut et qui descend comme une canne de parapluie n'existe pas en écriture cursive. Même le i n'en est pas une: il se forme en traçant une pointe, qui part de la ligne, qui monte et qui redescend par le même chemin.

    Je dis que le a "donne la main" à la lettre suivante, c'est pour cela qu'il se termine par ce que tu crois être une canne. Tout comme le "L" donne la main lui aussi (et je ne pense pas que tu voies de canne dans le L )

    Tu as tout comprendu?

    30
    Dimanche 23 Juin 2013 à 18:56

    Je suis entièrement d'accord avecFideline...

    31
    sabrine14
    Lundi 24 Juin 2013 à 20:59

    Alors là suis perdue!!!!lol


    Je n'ai rien compris!! je l'avoue clair et net lol


    Je ne saisis pas la différence entre une canne et une pointe. Je n'ai qu'à lire la méthode dumont me direz-vous!


    Merci de votre collaboration en tout cas!!


     

    32
    Rikki-tikki-tavi
    Lundi 24 Juin 2013 à 21:12

    Une canne comme celle du a, c'est un truc qui part du haut et qui va vers le bas. Si on fait un a avec une canne, on fait deux gestes : un rond + une canne. Entre les deux, on lève le crayon. 

     

    Une pointe, ou "étrécie" selon Danièle Dumont, c'est un truc qui part de la ligne et qui y retourne. C'est comme une boucle qui aurait oublié de tourner : comme quand tu écris vite et que tes e sont complètement étroitisés au point de ressemble à des i. Si on fait un a avec une pointe, on commence par faire le geste d'un c, puis on le ferme par une pointe (comme un i), d'un seul geste. 

     

    Je t'aide, là ? 

    33
    sabrine14
    Mardi 25 Juin 2013 à 19:28

    Pfiou, je trouve que l'image de la canne est plus simple quand même, je m'embrouille... la lettre "l" finit bien aussi par une canne, non?


    En quoi est -ce que faire tracer une canne est plus embêtant?


    Merci de m'éclairer une fois encore!!

    34
    Mardi 25 Juin 2013 à 21:20

    C'est une question de point d'attaque, de l'endroit où tu commences, en fait.

    Si je te dis "trace une canne", tu vas tracer un trait de haut en bas, qui se termine en crochet. Ton point d'attaque est en haut.....sauf que c'est totalement inutile pour écrire des lettres. Aucune lettre n'a besoin d'un trait qui commence en haut.

    Le i commence en bas, monte et redescend en terminant par un crochet. Mais ce n'est pas une canne puisqu'il commence en bas. Donc, comme il ne commence pas au même endroit que la canne, on préfère lui donner un autre nom: une pointe ou une "étrécie" comme le dit D Dumont.

    Si on parle de canne, on risque de suggérer à l'enfant de lever son crayon pour faire une canne qui commence en haut et qui descend. Alors que c'est justement ce qu'on veut éviter! Le a se trace d'un seul coup, comme un c et un i sans le point, collés ensemble.

    Est-ce plus clair?

    35
    sabrine14
    Vendredi 28 Juin 2013 à 20:44

    Merci beaucoup!! Oui c'est plus clair!!!


    Donc tu ne vois pas du tout les cannes en écriture alors?


    merci!

    36
    Vendredi 28 Juin 2013 à 21:59

    C'est ça oui: je  ne le vois pas du tout dans ma partie "graphisme préparatoire à l'écriture".

    Mais en graphisme décoratif, tout est permis! Les cannes, les boucles à l'envers, les spirales, les coeurs etc...

    37
    sabrine14
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 19:29

    Bonjour,


    Je reviens vers toi pour une question qui me turlupine:


    Je suis ta progression en graphisme et en suis pour l'instant aux obliques et je me demande si tu fais écrire tes élèves sur un cahier ou si tu attends d'en être aux lettres en cursive pour commencer sur un cahier.


    Bref, le graphisme, tu le calibres sur cahier avec lignes ou tu le fais uniquement sur papier libre non ligné?


    Un grand merci !!

    38
    Jeudi 3 Octobre 2013 à 19:33

    Je ne fais pas de graphisme sur le cahier. C'est uniquement sur feuille blanche sans ligne, sans rien. Ce qui compte, c'est le geste, le rythme, la posture, l'agilité des doigts.

    Du coup, on ne commencera à écrire dans un cahier qu'en décembre, avec les premières voyelles.

    39
    sabrine14
    Lundi 7 Octobre 2013 à 20:05

    Merci pour ta réponse!!


    Cela m'arrange car c'est ce que je fais lol!!

    40
    alexisjulien
    Dimanche 13 Octobre 2013 à 14:23

    Bonjour,

    Débutante, je vais prendre mon premier poste en GS aprés la Toussaint, et je suis ravie d'être tombée sur cet avis. Je n'étais pas du tout au clair avec cette notion. Je trouve la justification très claire et je comprends enfin pourquoi mon fils en grande section ne comprend rien à ce que sa maitresse lui demande. Il n'arrive pas à reconnaitre les prénoms de ses copains, mais il n'arrive déjà pas à reconnaitre l'initiale alors tous les prénoms, c'est exactement la situation montrée avec les mots en Hébreux, le pauvre. Se mettre à la place des élèves n'est pas évident, car nous n'avons déjà plus le même regard qu'eux, mais adultes avertis et observateurs confirmés nous avons du mal à trouver une solution alors il est facile d'imaginer que pour les enfants c'est encore pire.

    Merci merci encore une fois, je vais bien soigner mes GS

    41
    Nounette75
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 19:18

    Super ce blog et ces informations !!! Merci beaucoup !

    du coup, si j'ai bien tout compris, tu ne fais pas écrire JOYEUX NOEL en CAPITALE, pour faire une carte de voeux par exemple ?

    42
    Vendredi 1er Novembre 2013 à 21:50

    C'est cela, tu as compris... ou alors, c'est moi qui l'écris en leur expliquant pourquoi.

    A la limite, on peut leur faire recomposer les lettres du mots "noel" en lettres découpées, avec un modèle. Ca devient un exercice de discrimination visuelle, l'élève sait qu'il met en ordre des lettres, qui composent un mot, mais dans ce cas, l'élève n'a pas l'illusion de savoir écrire.

    43
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 23:18
    Merci beaucoup zaubette pour tes conseils :)
    Jsuis un peu pluss rassuree...
    Lhistoire des lettres qui se donnent la main est geniale ;)
    Nous avons pour ma part commencé les voyelles en majuscules en minuscules et cursives mais nous n avons écrit que le a et le o en majuscule. . Pour ce qui est des autres lettres nous avons écrit le I L E F sur des feuilles blanches pour s'entraîner à tracer des lignes horizontales/verticales.. du coup j'espère etre sur la bonne voie pour commencer en décembre l'écriture cursive...
    44
    Vendredi 15 Novembre 2013 à 23:21
    Je pense que je viendrai souvent te demander conseil si ca ne te dérange pas!! Je travaille en graphisme avec ma collègue de cp et ca me rassure car jai trop peur justement de faire des bêtises qui aboutiraient à de mauvaises habitudes chez mes élèves. .
    :)
    45
    soso
    Dimanche 5 Janvier à 23:27

    bonjour 


    merci pour ce super blog c est génial et super généreux ... 


    stp je ne suis pas du tout au point en grapgphisme et écriture pour des grandes sections....


    svp on travail le graphisme en regardant des tableaux d art des objets de tous les jours et on demande aux élevés de reproduire des formes c ça???? par exemple en regardant en tableau de klimt on va travailler sur la spirale ..... c est ça???? mais l écriture on le travail quand?????


    en même temps????? la spirale permet de faire travailler la lettre a????? 


    'SVP je suis pas du tout au point..... graphisme et écriture je sais pas qd travailler l un qd travailler l autre.... lie???? non lie???? je sais pas.......panique et stressée ........ merci bcp 

    46
    soso
    Dimanche 5 Janvier à 23:29

    merci bcp

    mais stp comment travailler graphisme et écriture ???? ensemble ds une même séance?????? 'ex en graphisme la boucle ( avec foulard au départ) puis en écriture on apprend en cursive le l e /e/l/f ???????? 

    mje sais pas du tout.......... stp .... merci bcp cdt

     

     

     

    m

     

    47
    Lundi 6 Janvier à 18:52

    Soso, je viens de te répondre par mail, j'espère que tu l'auras bien reçu. Il se peut que ta boite mail le range dans les "spams", il faut surveiller.

    48
    tchoupito
    Dimanche 27 Avril à 22:02

    Bonsoir et bravo pr ce site.

    Je suis instit depuis 10ans. 10 ans de cycle 3 et cette année, je suis en GS/CP. 

    j'avoue être perdue!!!! serais-ce abusé de te demander de m'envoyer ton emploi du temps? je me pose des tas de questions sur l'organisation de la classe, e,tre autre....

    Merci

    Suivre le flux RSS des commentaires de cet article


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :