• Neige 13 nous propose un album méconnu de Geoffroy de Pennart, qui n'est d'ailleurs plus édité.

    Le Noël de Sophie.

    Elle nous propose l'album vidéo-projetable, ainsi que 3 pages d'exercices.

    Ce sera parfait pour jeudi et vendredi, surtout que mes CE1 sont en plein dans le rallye Geoffroy de Pennart (dont j'ai transmis les questionnaires à Orphys, vous permettant ainsi de le faire totalement en ligne via son site de rallye-lecture !)

    Voici les documents :

    fleur

    Télécharger « Le noel de Sophie - album.pdf »

    fleur

    Télécharger « Le noel de Sophie - exercice 1.pdf »

    fleur

    Télécharger « Le noel de Sophie - exercice 2.pdf »

     

     


    votre commentaire
  • J'essaie, cette année, de faire en sorte que mes élèves fassent le moins d'erreur possible dans leurs productions de texte. C'est ambitieux, n'est-ce pas?

    Mon constat a été le suivant : les élèves réussissaient correctement les exercices d'étude de la langue, mais dès qu'on sortait de ces exercices artificiels, oubliées les règles d'accord, oubliées les régularités de l'orthographe lexicale! Clairement, mes élèves ne faisaient pas de lien entre les leçons de français et la production d'écrits.

    J'ai pris le problème à bras-le-corps et j'ai cherché des pistes.

    - J'ai visité le site de Tanguy "apprendre en écrivant", il adopte un apprentissage de la langue entièrement basé sur l'écriture, avec l'exigence absolue d'écrire sans erreur. C'est assez intéressant, je vous invite à aller lui rendre visite.

    - J'ai lu l'excellent petit livre d'André Ouzoulias : Lecture, écriture, quatre chantiers prioritaires pour la réussite.

    - J'ai lu "Comment enseigner l'orthographe aujourd'hui? De Catherine Brissiaud et Danièle Cogis.

     

     ...et j'ai construit mon plan d'attaque.

    Résolution numéro 1 :  écrire tous les jours. (voir mes calendriers d'écrituremes ateliers d'expression écrite et mon fichier d'expression écrite)

    Résolution numéro 2 : exiger de n'écrire que ce qu'on est sûr de savoir écrire.

    Résolution numéro 3 : proposer des situations d'écriture inductrices, et assez courtes, de façon à laisser de la place à l'orthographe. Si l'élève est libéré d'une charge de travail, il peut s'occuper de l'orthographe, sinon il y a un risque de surcharge cognitive. Ceci est d'autant vrai que mes élèves sont jeunes, ils ne savent lire que depuis 1 an à peine. C'est dans cet esprit que j'ai constitué mes calendriers d'écriture.

    Résolution numéro 4 : fournir à mes élèves des aides à l'écriture.

    Puisque je leur demande de n'écrire que ce qu'ils savent écrire, il faut que je leur donne des pistes pour les autres mots.

    - Avant chaque situation d'écriture, nous commençons toujours par échanger et j'écris au tableau des mots dont les élèves pensent avoir besoin.

    - Dans la classe, sont affichés des mots ou des expressions référents "c'est l'heure" "à  la cuisine" "un tracteur" "du poulet" etc. Pour aider les élèves à orthographier correctement.

    - Chaque élève a aussi un carnet, que nous remplissons régulièrement collectivement avec les mots les plus fréquents. Nous avons ainsi fait une double page avec des noms de personnes (monsieur, un homme, une femme etc.), une autre avec des actions (il fait, il donne etc...), une avec des mots outils (mais, ensuite, après, alors...). Ce carnet s'enrichit au fur et à mesure de l'année.

    Résolution numéro 5 : élaborer avec les élèves une grille de relecture. Pour qu'elle soit efficace, je pense qu'il faut deux conditions : elle doit être élaborée avec les élèves et elle doit être progressive. Je pense qu'une grille longue et complexe ne peut pas être efficace. J'ai donc commencé par seulement 2 points: Est-ce que mes phrases commencent par une majuscule? Est-ce qu'elles se terminent par un point?

    Ensuite, nous avons ajouté : ai-je accordé les pluriels des noms?

    Nous commençons tout juste à nous occuper de l'accord des verbes.

    Résolution numéro 6 : enseigner la relecture grâce au balisage du texte. Cette démarche est présentée par Danièle Cogis, dans l'ouvrage dont j'ai parlé plus haut Comment enseigner l'orthographe aujourd'hui?. Il s'agit de repérer en surlignant les déterminants pluriels puis d'entourer toutes les marques d'accord du groupe nominal (les s et les x). Si cet exercice est automatisé, l'élève pourra le réinvestir dans la relecture de sa production.

    On peut ensuite "baliser" le verbe de chaque phrase, entourer son sujet, vérifier que le verbe a la terminaison adéquate. Je pense que cela s'enseigne explicitement. Il ne suffit pas de dire aux élèves "as-tu vérifié tes verbes?".

     

    Cet dans cet esprit que j'ai intitulé mes ateliers d'écriture du mercredi "J'écris sans erreur".

     

     

     


    11 commentaires
  • Vous savez certainement que j'utilise pour la deuxième année  le fichier d'expression écrite que j'ai élaboré avec Tinsel en août 2013.

    Depuis la rentrée de septembre, afin d'offrir encore davantage de situations d'écriture, j'ai mis en place tous les mercredis des ateliers d'écriture. Et depuis la rentrée de novembre, j'ai ajouté un jogging d'écriture sous la forme d'un calendrier d'écriture, que vous pouvez retrouver dans  cet article, clic !

    Aujourd'hui, je vais vous parler de mes ateliers d'écriture.

    J'ai puisé quelques idées dans cet ouvrage très bien fait :

    De quoi s'agit-il?

    Il s'agit de mettre les élèves en situation de production personnelle, de façon progressive, en réinvestissant leurs connaissances de la langue (orthographe, grammaire, conjugaison).

    Et qu'écrit-on?

    J'ai commencé par des situations simples d'écriture de listes.
    Les 3 premières fiches s'attèlent à faire écrire des listes de noms ou de verbes :

    Fiche 1 : - écris les noms des personnes que tu peux rencontrer en te promenant près de chez toi,
    - écris le nom des animaux que tu peux rencontrer en te promenant près de chez toi,
    - écris le nom des objets que tu vois depuis ta place en ce moment.

    Fiche 2 : écris la liste de choses que tu peux acheter au supermarché
    - écris la liste de ce que tu mettrais dans ta valise pour partir en vacances

    Fiche 3 : écris la liste des actions que tu peux faire quand tu es à la piscine,
    - écris la liste des actions que tu peux faire quand tu es à l'école,
    - écris la liste des actions que tu peux faire quand tu es chez toi.

     

    fleur

    Télécharger « 1. J'écris sans erreur (les noms).pdf »

    fleur

    Télécharger « 2. J'écris sans erreur (les noms suite).pdf »

    fleur

    Télécharger « 3. J'écris sans erreur (les verbes à l'infinitif).pdf »

                                                       

    Ensuite, j'ai voulu axer l'écriture sur le pluriel des noms. J'ai donc proposé à mes élèves un atelier à partir de Nouvelles histoires Minutes, de Bernard Friot.

    Fiche 4 : Atelier d'écriture Nouvelles histoires Minutes, Bernard Friot.

    Il s'agit pour l'élève d'écrire les ingrédients d'une courte histoire que l'enseignant lui a lue. Oui, oui, vous avez bien lu, les "ingrédients" de l'histoire! Bernard Friot commence toutes ses nouvelles comme une recette.

    Par exemple, pour la nouvelle "Grenouille", l'auteur commence ainsi :

    "Pour deux personnes (une grenouille et M. Dumont) Ingrédients: de la pluie, de la pluie, de la pluie une promenade ratée un parapluie un repas au restaurant."

    Donc, à partir d'une histoire lue, l'élève devra inventer les ingrédients plausibles.

     J'ai expliqué toute ma démarche dans le document à télécharger :

    fleur

     Télécharger « 4. J'écris sans erreur (atelier d'écriture Bernard Friot le pluriel des noms).pdf »

     

                                                       

    Toujours pour veiller au pluriel des noms :

    Fiche 5 : Atelier d'écriture Inventaire, Jacques Prévert.

    Il s'agit d'écrire un petit poème en reprenant la structure du premier paragraphe du poème de Prévert, Inventaire.
    Encore une fois, toute ma démarche est expliquée dans le document à télécharger, vous y trouverez également le texte de Prévert :

    fleur

    Télécharger « 5. J'écris sans erreur (atelier d'écriture Prévert).pdf »

     

                                                       

    Fiche 6 : Atelier "Dis-moi si tu aimes"

    Ici, on commence à augmenter un petit peu la quantité d'écriture. J'ai voulu que les élèves reprennent la structure répétitive "Dis-moi si tu aimes...." comme s'ils interrogeaient quelqu'un à propos de ses goûts. J'ai raccroché cet atelier avec les 5 sens, que nous avons étudiés en découverte du monde.

     La démarche est expliquée dans le document à télécharger :

    fleur

    Télécharger « 6. J'écris sans erreur (atelier d'écriture Dis-moi si tu aimes).pdf »

     

     


    8 commentaires
  • J'ai découvert il y a quelque temps la peinture-gel à fabriquer soi-même. Elle permet de travailler en épaisseur, elle ne coule pas autant que la gouache, elle donne un aspect brillant et met longtemps à sécher.

    J'ai choisi de travailler avec cette matière pour tester les outils en arts visuels, dans le cadre d'un projet autour du bleu, afin de découvrir les traces que l'on peut faire avec ces outils et selon le geste qu'on adopte.

    Voici la recette :

    Dans une casserole, verser:

    - 5 tasses d'eau,

    - 2 tasses de farine,

    - 1/2 tasse de sucre,

    - 1 cuillère à soupe de sel fin et

    - 1/2 tasse de gouache.

    Tourner l'ensemble pour diluer la farine et obtenir une "soupe" liquide. Faire cuire à feu moyen pendant 5 à 6 minutes sans cesser de tourner avec un fouet. Au bout de 5 minutes l'ensemble va s'épaissir. Quand l'ensemble est uniformément épaissi et qu'on obtient la consistance d'un yaourt, arrêter le feu et verser dans un récipient.

    La peinture se conserve au réfrigérateur dans une boite fermée sans problème.
     

    La peinture-gel (DIY)

     

    Tous mes élèves ont testé plusieurs outils librement (les doigts, une fourchette et une petite éponge). Ce matin, j'ai pris uniquement les MS et les GS avec cette peinture pour bien prendre le temps de mettre des mots sur les gestes, pour enrichir leur vocabulaire et pour les prendre en photos en action. Nous avons fait du "langage en patouillant"!

    Je vous montre les photos pour finir de vous persuader que la peinture-gel est un support parfait pour ce type d'exercice plastique :

    Les strilles de la fourchette sont bien visibles :

    La peinture-gel (DIY)

     

    Avec une éponge (pour tamponner, glisser, essuyer la peinture, tourner) :

    La peinture-gel (DIY)

     

     Avec les doigts pour glisser, gratter, pianoter... :

    La peinture-gel (DIY)

     


    5 commentaires
  • Sur le thème de Noël, vous trouverez quelques ressources sur ce blog :

    ici, des poésies

    ici des images séquentielles pour attendre le Père-Noël

     et ici une lecture adaptée pour les CP : la Robe de Noël

     


    votre commentaire
  • D'après une idée de Jack Koch, et grâce à ma copine Tinsel qui m'a soufflé l'idée, mes élèves ont fait du graphisme couchés par terre ce matin.

    La position est idéale pour bien bouger les doigts, à plat ventre en appui sur les avants-bras, il n'y a pas moyen de faire autrement.

    Je précise que ma classe est chauffée par le sol, c'était donc plutôt confortable pour les élèves.

    Quel sapin dis-donc!

    Quel sapin dis-donc!

    Quel sapin dis-donc!


    11 commentaires
  • Voici le dernier plan de l'année 2014.

    Télécharger « 6 période 2 plan 3 2014-2015.pdf »


    votre commentaire
  • Ce matin, j'ai reçu un long mail de "a rousselot" me demandant des conseils.

    J'y ai longuement répondu, mais l'adresse mail renseignée n'est pas la bonne!!

    Donc, "arousselot", je suis désolée que tu ne puisses lire ma réponse, ton  adresse "arousselot@hotmail.fr" n'existe pas.

    Recontacte-moi avec une adresse valide...

    Cela arrive assez régulièrement, soyez vigilants.


    votre commentaire
  • Après avoir présenté à mes élèves le jeu "j'entends / je n'entends pas", je me suis trouvée confrontée à des élèves qui "n'entendaient pas" systématiquement (ou presque...) les sons présentés. C'était une solution de facilité pour eux, ils ne cherchaient même pas à écouter les sons!

    Alors j'ai modifié un peu le jeu en sélectionnant des images où on entendait forcément "i" et des images où on entendait forcément "u". Le jeu consistait à déterminer quel son on entendait : i ou u?

    Et là, magie, tous mes élèves se sont mis au travail et tout le monde a réussi.

    Ils ont bien joué à discriminer ainsi 2 voyelles en opposition pendant toute la semaine. Alors, la semaine prochaine, on va passer à l'écrit. Je viens ainsi de concocter 3 fiches comme celles-ci :

    Phonologie GS - Classe si tu entends...

    Phonologie GS - Classe si tu entends...

    Dans le document, vous trouverez 3 fiches pour trier i /u, a/é et o/e :

    Phonologie GS - Classer selon la voyelle  Télécharger « Phonologie trier si on entend - voyelles - Zaubette.pdf »

     

    Retour au sommaire Phonologie Maternelle.

     

     


    3 commentaires
  • En graphisme, nous sommes en plein dans "les pointes".

    Ce ne sont pas des "ponts à l'envers", car le geste ne part pas du haut, ce sont "des pointes", car le geste part du bas, monte, puis redescend. C'est le même geste que pour faire une série de boucles, sauf qu'on a tellement rétréci la boucle, qu'elle forme des petits pointus.

    Je vous ai préparé une petite image pour mieux éclairer mon propos :

    Graphisme MS-GS : les pointes

    Les élèves se sont entrainés à faire ce geste graphique. Et après quelques jours de réussite, pour mettre en valeur leur apprentissage, ils ont produit quelque chose de figuratif que voici en images.

    1) un fond marin avec des pointes au pastel gras puis de l'encre peinte par-dessus :

    Graphisme MS-GS : les pointes

     

    2) des poissons aux écailles faites au feutre et coloriés ensuite aux crayons à la cire :

    Graphisme MS-GS : les pointes

     

    3) L'ATSEM découpe... et on colle les poissons...

    Graphisme MS-GS : les pointes

    4) et voilà le résultat (Moyenne Section )!

    Graphisme MS-GS : les pointes

    Graphisme MS-GS : les pointes


    4 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires